Bilan de l’année 2016

 

10 ans

2016 a été une année charnière pour Peuple Loup. Beaucoup d’événements, de dates clés et de changements majeurs, le tout dans un contexte qui sent un peu des pieds quand même.

Nous avons donc 10 ans d’existence en tant qu’association. Le nombre de membres a très peu évolué au fil des ans, nous sommes actuellement 15. L’association servant juste de fondation officielle pour porter mes engagements et une démarche, et n’ayant jamais recherché activement d’adhérents, la situation actuelle n’est pas anormale.

En parlant de notre démarche, la fin de cette année a démontrée que celle-ci n’était pas forcément stupide. Le film de Jean Michel Bertrand « La vallée des loups » fait sensation (ce qui est une bonne chose pour le loup) et met en avant une approche qui nous est familière.

Site internet

Nous avons fait peau neuve sur peupleloup.info. Le site est plus axé sur notre démarche, intemporelle, plutôt que sur des comptes-rendus qui n’étaient pas vraiment adaptés à notre fréquence de publication. Depuis que la protection du loup est une nécessité, les informations de terrain sont trop sensibles pour être publiées.

Je suis très satisfait du rendu du nouveau site surtout parce qu’il nous correspond. Il manque la partie « Carnets de route » des deux sessions au Québec, mais cela demande une réflexion sur leur intégration. Au niveau des statistiques de visites, on a bien sur pas mal chuté mais l’ancienne version était vérolée par des années de présence et nous avons perdu des robots principalement.

Drine a également remis au goût du jour ptitloup.net, ce qui nous donne une visibilité plus actuelle et attractive.

Par contre, nous avons connu nos premiers problèmes de piratage de site, justement sur ptitloup. Cela a perturbé le fonctionnement du serveur pendant tout l’automne.

Session Bouvante

Nous avons passé les trois ans en Vercors, soit la durée minimum du projet d’observation. Le bilan est pauvre niveau rencontres. Le fait est que je n’ai pas pu accumuler assez de présence sur le terrain et poser notre démarche correctement :

  • Présence permanente non effective (camp de base en dehors du territoire)
  • Vadrouilles difficiles à prolonger pour diverses raisons (ravitaillement, terrain, santé, Non validé par TitLapin)

En ce qui concerne la meute qui occupe le territoire, elle est toujours active avec Non validé par TitLapin mais un loup a été abattu en juillet sur zone (tir de défense). Le suivi et la collecte des données des pièges photos ont permis de confirmer Non validé par TitLapin. Cela signifie que ma connaissance du territoire est encore partielle mais les acquis et les actus me font progresser rapidement maintenant.

Car oui, une nouvelle variable est venue ajouter un peu de « piment » : la meute du Vercors-ouest est sous le coup de deux tirs de prélèvement renforcés depuis novembre 2016, ce qui m’a forcé à modifier mon approche initiale. Je ne sais pas s’il faut noter l’ironie de la chose ? Novembre 2016, c’était le mois anniversaire de l’installation dans le Vercors. Les 3 ans minimum ont été sabrés. Sans transition, l’observation passive et l’intégration ont glissé vers la protection et la résistance. À ce jour, les tirs de prélèvement ne sont plus d’actualité, le quota ayant été atteint mais nous risquons des amendements, des dérogations. Nous risquons toujours d’en perdre deux (et les tirs de défense sont toujours valables).

Bref, notre priorité a changé et nos méthodes aussi. Du coup je regarde ma meute d’une autre façon et c’est ce qui m’a permis je pense d’améliorer ma compréhension de leur territoire.

Actions de protection

Toute cette activité, en augmentation réelle en 2016, sera à poursuivre et intensifier en 2017. Cela va coûter de l’argent (essence, entretien du véhicule, logistique de Non validé par TitLapin) et du temps de présence en moins pour de l’observation passive et donc pour notre action principale (mais non prioritaire).

Actions de sensibilisation

Peuple Loup a aidé à  l’organisation de la manifestation à Lyon en janvier 2016. Nous avons monté une collecte pour financer des pancartes qui ont été distribué avant la manifestation. 2500 personnes étaient présentes ce jour là.

Pour la première fois, Peuple Loup a proposé une activité lors de la fête de la nature, sur le plateau. Cet atelier « bivouac » a permis de discuter avec 11 personnes pendant un après midi. Les astuces un peu techniques permettent aussi de partager notre démarche. Le principe serait à renouveler, mais ce n’est pas une priorité.

Communication

Le casse-tête du projet. Je ne peux pas parler de mes explorations en vadrouille, je ne peux pas mettre de photos de paysage car cela donne des indications de lieu facilement identifiables. Je ne peux pas parler des actions de Non validé par TitLapin (oups), cela me mettrait des bâtons dans les roues. Du coup je ne parle pas, je ne publie pas. Du coup on est invisible. Vous aurez d’ailleurs remarqué les interventions d’un curieux Tilapin sur ce bilan, soucieux de ce qui pourrait être publié !

Investissements

Grâce au soutien maintenant régulier de Turnkey (via le 1%) et l’association du parc de Sainte Croix, nous avons pu investir dans un bridge photo (Lumix FZ300). Polyvalent, il permet de couvrir tous mes besoins (et facilite les séquences vidéo). Quelques investissements également dans du matériel de rando mais rien de notable. On s’échappe enfin de la fiat punto, grosse consommatrice et en mauvais état pour une Citroën AX diesel, qui est un vrai chameau. Mais bon, vu les kilomètres que je lui destine, il faudra sûrement prévoir des frais.

Au niveau des pièges photographiques, Piegephotographique.fr a gentiment remplacé le piège tombé en panne, nous pourrons donc compter sur ces outils très utiles cette année encore.

Trésorerie

L’exercice 2015-2016 a été un peu bousculé avec la prise en compte d’une partie du financement de la manifestation de Lyon, mais il fallait bien bouger. Cette opération représente un peu plus de 16 % du budget global de l’association ; ce qui fait qu’il est un peu plus difficile d’analyser les autres chiffres qui correspondent au fonctionnement normal de Peuple Loup.

Report de l’exercice antérieur : 287,96€
Recettes : 6690,86€

  • Dons provenant de structures (sociétés,associations, …) : 2840,86 € (42,46%)
  • Dons provenant de particuliers : 3850€ soit 57,54 %

Il faut tenir compte de la collecte Ulule pour la manifestation, donc le total des dons sans Ulule = 5596,10€

Les dons individuels directs sont de 3850€ auxquels il faut rajouter ce que nous apportent les 2 structures Hello Asso (750,10€) et Mymajor.com (46€) qui véhiculent en fait des dons individuels, ce qui nous fait en tout 4646,10€ pour les dons de particuliers (83 % des recettes).

Les « vraies » structures nous apportent 950€ soit un peu moins de 17 % des recettes.

Dépenses : 6682,90€
Elles ont augmentées, même sans tenir compte du « coût » de la manifestation à Lyon. Cela s ‘explique par le fait que Mickaël a acheté un nouvel appareil photo (un bridge) et de l’équipement qui l’accompagne (sac et monopode). Avec la problématique des tirs de loups, Mickaël fait beaucoup plus de Non validé par TitLapinet bouge plus donc la consommation de carburant s ‘en ressent un peu.

Les autres postes restent à peu près stables :

  • Nourriture et des voyages : stable en valeur absolue les % étant faussés par la manifestation.
  • Nette augmentation des frais bancaires (+56%), mais sur une somme modeste donc peu d’influence au général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Dernières photos publiées sur Flickr