Samedi 28 avril 2018

Observateurs : Mickaël.

Conditions : En voiture puis sur une ancienne carrière.

Description : La première vraie rencontre avec le loup, c’était hier ! On en avait croisé un rapidement mardi dernier, mais rien à voir avec celle là. Et en plus, il y a quelques photos 😉

On a prévu de partir assez tôt pour cette dernière journée de tournage véhiculée. L’objectif est de couvrir les installations LG2, proches de Radisson. il a fait frais cette nuit et il fait -17° quand nous partons.

9 km à peine, alors que nous approchons de l’aéroport, un canidé traverse la route 30m devant nous. Un loup ! Le temps de s’arrêter, nous pouvons le voir à l’arrêt en train de nous observer. Cela dure quelques secondes avant qu’il ne reparte, mais la belle lumière de ce matin ensoleillé nous permet d’admirer tous les détails de sa fourrure d’hiver.

Nous décidons de descendre et de rester sur les bas cotés, au cas où ce curieux légendaire aurait l’envie de venir nous observer de nouveau. Sylvain Paquin et Fabien Lemaire restent aux alentours du véhicule alors que je remonte un peu la route, dans le sens du déplacement du loup.

Pendant ma remontée (il y a un léger dénivelé), un hurlement se fait entendre de l’autre coté de la route. Proche. Je quitte alors la route et grimpe péniblement sur un monticule de neige qui donne une bonne vue sur une ancienne carrière. Arrivé la haut, j’ai en vue deux loups. Un me repère direct, mais cela ne le trouble pas. Les deux comparses semblent incertains de leurs actes et se déplacent dans l’aire ouverte, se croisent quelques fois, puis vont se diriger vers le boisé, à l’opposé de la route. Le loup que j’arrive à garder en vue se met à hurler, debout, puis repart en trot rapide. La rencontre est terminée.

Avec une petite vidéo ici :

 

Les commentaires sont clos.