Observation loup – 24 juillet 2009

Observateurs : Mickaël.
Conditions : À pied. Sur la route Trans-Taïga.

Description : 

6h45 : 1 loup sort du bois coté nord, à l’est de moi. Il traverse puis longe la route vers moi, à petit trot. Il émet un son « plaintif » lorsqu’il (elle) se déplace. Il s’arrête par deux fois et renifle au sol et près des aulnes. Arrivé un peu avant ma position, il me détecte. Il stoppe sa marche, fait un petit bond pour se retrouver dans l’autre sens de la marche et me regarde.

Il part vite en sens inverse, assez vite et en se retournant souvent (ce qui le fait dévier de sa trajectoire). Il entre ensuite dans le bois une bonne centaine de mètres plus loin, en me jetant un dernier regard. Je pense entendre le même son que faisait le loup juste à mon niveau, de l’autre coté du mur d’aulnes (profond par ici). ça avance et ça agace mon éclaireur avancé l’écureuil.

Hurlements à l’ouest. pas tout proche mais pas très loin (enfin vous voyez quoi) ! 1 individu. séquence courte, 6 répétitions avec d’assez longs intervalles.

2h plus tard environ. Un louveteau sort du bois coté nord, à l’ouest de moi. Il renifle au sol et longe les aulnes vers moi. Il est plus décalé par contre que les autres fois. Il ne m’a pas détecté je pense. Il prends son temps et se remet plus proche de la végétation, renifle les aulnes, cherche à terre. continue à marcher. J’attends toujours je ne bouge pas car j’aimerais le laisser venir plus vers moi. Un arbuste va finir par le convaincre et il va renter dans le bois.

Plus rien ensuite, excepté deux écureuils et un lièvre, au loin. Quelques mésangeais toujours présents. Et des mouches bien sur !

Les commentaires sont clos.

  • Dernières photos publiées sur Flickr