Observation loup – 1 avril 2009

Observateurs : Mickaël.
Conditions : En voiture, puis à pied.

Description : 

1re rencontre

Je dépose le stock pas loin d’un lac et on repart en sens inverse. Arrêt au niveau du camp, Curtis attend pendant que je vais chercher le nikon et le chargeur. La neige est belle, il fait beau et une belle trace fraîche de loup passe pas loin de ma “poubelle”.

On repart. Je teste le nikon, qui n’a pas fonctionné depuis l’automne : 0 batterie (et pas de carte inside) : normal. Moins de deux km plus loin, on voit un loup sur la route, qui va dans la même direction que nous. on ralentit et on va faire un bon km derrière avant qu’il ne se sauve dans le bois. Il ne prend pas de chance, à part un coup d’oeil lorsqu’il est sur le bas coté, il continue à courir jusqu’à perte de vue.

Seconde rencontre

10 km avant d’arriver sur nouchimi : un autre loup nous précède, presque entièrement blanc, magnifique. Il ne tarde pas à se mettre sur le bas coté, mais comme c’est en contre bas, je ne le vois plus. On stoppe. Je sors de la voiture (Pas curtis) et me rapproche doucement : je le vois, juste en bas du talus. Il me repère et s’éloigne d’un bond léger, mais pas très loin. Il s’arrête ensuite et m’observe : je le vois de profil, à moins de 30 m.

On s’observe. Je m’agenouille. Il me regarde, puis s’éloigne très tranquillement de 10m environ, puis se retourne et m’observe encore… et se couche sur la neige (c’est une rivière gelée). On se regarde, il n’a d’yeux que pour moi ! Passé 3 minutes, il se relève et s’éloigne doucement, en se retournant fréquemment. Il avance cependant d’un pas très tranquille.

Je me dis qu’il va disparaître dans le couvert proche. Mais non : il se recouche et m’observe encore ! Curtis sort alors de la voiture., sans provoquer de réaction.

Puis après 5 bonnes minutes, alors que Curtis est reparti dans la voiture, je le rejoins et on s’en va, laissant le loup, tranquillement couché sur la neige.

Les commentaires sont clos.

  • Dernières photos publiées sur Flickr